Livre : Michel Decoust - Né sous un piano de Daniel Durney, Philippe Raynaud
Livre : Michel Decoust - Né sous un piano

 

 

Feuilleter
Coll. Musiques XX-XXIe siècles

Titre(s) : Michel Decoust - Né sous un piano
Auteur(s) : Daniel Durney, Philippe Raynaud
Nombre de pages : 184 pages
Format : 14.5 x 21 cm (ép. 1.5 cm) (239 gr)
Dépot légal : Juin 2021
Cotage : AEM-239
ISBN : 978-2-919046-79-9
Disponibilité : en stock, envoi immédiat
Ce Livre : 22 €

Voici le portrait d’un musicien tiraillé, tout à la fois entre la création et l’action, et entre la tradition et la modernité, lui qui bénéficia d’une double formation, académique au Conservatoire de Paris, et novatrice dans les structures naissantes dédiées à la musique contemporaine. Cet écrit, le premier existant sur Michel Decoust, veut témoigner de la cohérence et de la pertinence de son parcours d’homme et de créateur.

Témoignage précieux, car Michel Decoust, né en 1936, appartient à une génération qui fait suite à celle de grands fondateurs de l’esthétique musicale de l’immédiat après-guerre, ces novateurs absolus ayant nom Xenakis, Boulez, Cage, Stockhausen, par qui est advenue en toute radicalité la modernité musicale de notre temps. Michel Decoust, dans la longue interview qui constitue la première partie de ce livre, confie à ses interlocuteurs comment il est parvenu à trouver sa voie ; la deuxième partie, par les analyses de quatre de ses compositions, prises à travers plusieurs époques de sa production, balisera un parcours hautement personnel, fait de moments variés, de positionnements divers, mais unis par une conception propre, celle du déroulement de l’œuvre selon une trame narrative sous-jacente.

Témoignage engagé, parce que Michel Decoust fut aussi et en même temps qu’un créateur, un homme d’action : à travers la direction d’orchestre, la pédagogie musicale, qu’il traita de façon si originale pour l’époque comme directeur de conservatoire, à Pantin ; à l’Ircam, où, chargé de la formation des compositeurs, il ouvrit considérablement celle-ci par le recours à des disciplines scientifiques et intellectuelles générales ; et aussi, dès l’âge de trente ans, comme acteur majeur de l’administration de la musique en France, entre autres décideur musical en Région sous la direction Landowsky, ou encore initiateur des nouveaux départements de la direction Maurice Fleuret, notamment celui de la création musicale. Les récits et témoignages que contient la deuxième partie du livre : « Avec l’État », sont de première main, sur les nombreux avatars de la politique musicale.