Partition : Sonatimage de François Meïmoun - Clarinette Solo
Partition : Sonatimage

 

 

Feuilleter
> Écouter
un extrait

 

Titre(s) : Sonatimage
Auteur(s) : François Meïmoun
Formation : Clarinette Solo
Niveau :  Très difficile
Partition principale : 13 pages
Format : 23 x 31 cm
Dépot légal : Février 2009
Cotage : AEM-53
Disponibilité : en stock, envoi immédiat
Cette partition : 13.65 €
Une sonate implique, dans son acception classique, l’existence de deux thèmes s’opposant par leurs caractères, leurs propriétés harmoniques, motiviques, rythmiques… Ce sont, ici, les combinaisons de plusieurs idées thématiques (plus que de thèmes) qui construisent l’œuvre, combinaisons cherchant à édifier, au final, une seule image. Mais l’image ne réussit guère à se fixer. Elle ne tient pas, se retourne, continue à ne point tenir. L’œuvre est donc le résultat de cette constante instabilité. La lecture d’Artaud ne fut pas pour rien dans l’élaboration de cette œuvre. Et par Artaud, cette quête d’unir le dissocié, de dissocier l’unité (quête que l’on trouve d’une autre manière chez Schumann, notamment dans ses lieder où le compositeur dissocie et associe perpétuellement la main droite du pianiste à la voix chantée*). Cette dialectique créée un trouble constant sur ce qui tient lieu de repère ou d’élément délirant. L’un n’est-il pas l’autre ? Le trille, par exemple, agit comme une unité dissociée emblématique, constitué de deux hauteurs mais agissant, pourtant, comme un seul élément fixant le discours. Le multiple pour le simple, l’unique pour le complexe : Sonatimage se créée en se cherchant dans cette dialectique du délire.