Partition : Movie scenes de Laurent Bômont - Quintette de cuivres solo, ensemble de cuivres et percussion
Partition : Movie scenes

 

 

Feuilleter
> Écouter
un extrait

 
Coédition : Mayenne Culture

Titre(s) : Movie scenes
Auteur(s) : Laurent Bômont
Formation : Quintette de cuivres solo, ensemble de cuivres et percussion
Niveau :  Facile,  Moyenne difficulté
Partition principale : 48 pages
Parts : 21 (84 pages)
Format : 21 x 30 cm
Dépot légal : Décembre 2006
Cotage : AEM-16
Disponibilité : en stock, envoi immédiat
Partition principale : 42.12 €
Conducteur en Ut (poche) : 18.95 €
21 parties séparées : 127.72 €
« Movie scenes » est la musique d’un film mais son processus d’élaboration a été inversé ; si d’ordinaire, une musique de film vient ponctuer l’image, « Movie scenes » est la musique d’un film qui n’existe pas. Une musique dont l’histoire s’écrit dans l’imaginaire de chacun, à laquelle l’image et le récit seraient asservis. C’est donc volontairement que j’y ai mis des éléments figuratifs comme autant de bribes de scénarios, de pistes d’écoute ou d’interprétation (« valse triste », « love theme », « the battle » etc...) C’est également la concrétisation d’un projet pédagogique qui me tient à coeur depuis longtemps ; faire jouer dans la même pièce, des instrumentistes débutants avec d’autres plus aguerris sans que celle-ci ne soit trop simple pour les uns ou inaccessible pour les autres. Ainsi, la partition a été conçue par “strates” de difficultés ; les parties du quintette soliste pour les musiciens expérimentés, et les parties orchestrales pour des musiciens de tous niveaux y compris pour les plus jeunes dans les troisièmes pupitres. « Movie scenes » is the music of a film but its process of elaboration has been reversed ; if normally, a music of film comes to punctuate the picture, « Movie scenes » is the music of a film which does not exist. A music whose story writes itself in everyone’s imaginary, to which the picture and the story would be reduced to slavery. That is why i have deliberately put figurative elements as many as bits of scripts, soundtracks or interpretation («valse triste», « love theme », « the battle », etc...). That is also the materialization of a pedagogical plan which has been close to my heart for a long time, make play in the same piece, players beginners with others more trained without that one is neither too easy for some of them or out of reach for the others. Thus, the score has been conceived by « stratums » of difficulties, the parts of the quintet soloist are for experienced musicians and the orchestral parts are for musicians of any levels included for the young gest ones in the third sections.