Partition : Le prochain pas de Pascale Jakubowski - Harmonie /Choeur /Batterie-Fanfare /Steel-Band /Bagad []
Partition : Le prochain pas

 

 

Feuilleter
 
Coédition : Mayenne Culture

Titre(s) : Le prochain pas
Auteur(s) : Pascale Jakubowski
Formation : Harmonie /Choeur /Batterie-Fanfare /Steel-Band /Bagad []
Niveau :  Facile,  Moyenne difficulté
Partition principale : 40 pages
Parts : 38 (90 pages)
Format : 21 x 30 cm
Dépot légal : Décembre 2006
Cotage : AEM-17
Disponibilité : en stock, envoi immédiat
Partition principale : 45.76 €
38 parties séparées : 302.9 €

Mon histoire, celle d’une femme française née en Algérie d’un père d’origine polonaise, a suscité une réflexion sur les conflits, l’exil, la diversité culturelle et la complexité de nos racines. L’expression artistique me permet de concilier ce qui est difficilement conciliable dans la réalité, de créer des lieux de dialogue et d’apaisement, de résister face à un contexte discordant.

Je propose des partitions qui créent des passerelles entre différents milieux, des architectures sonores ouvertes traversées par des partenaires d’origines diverses, des œuvres qui transcendent et respectent l’identité de chacun. « Le prochain pas » associe des formations instrumentales d’origine bretonne et antillaise, telles que le bagad et le steel band, à un chœur, une harmonie et une batterie-fanfare.

La poésie d’Emily Dickinson(*), en quête d’un équilibre face à l’incommensurable, invite cet orchestre singulier au périple. Elle jalonne les alliances de timbres et suscite les escales sonores. La musique indique une voie entre le désir, le destin et l’impossibilité du retour.

My story, this one of a french woman born in Algeria from a father of Polish descent, has provoked a reflexion about conflicts, exite, cultural diversity and complexity of our roots. The artistic expression allows me to conciliate which is difficult to reconcile in reality, to create places of dialogue and appeasement, to resist face to a discordant context.

I propose scores which create links between different environments, sounds architectures crossed by partners of various origins, works which transcend and respect everyone’s identity.

« Le prochain pas » combines instrumental formations of Breton and West Indian origin, such as bagad and steel band, with a choir, a wind band and a percussion brass band. Emily Dickinson’s poetry(*), in search of a harmony face to the immeasurable, invites this uncommon orchestra to a voyage. It lines combinations of timbres and arouses sound calls. The music indicates a way between desire, fate and the impossibility of return.