Gabriel Philippot

Contact : Gabriel Philippot
gabrielphilippot@gmail.com
33 Avenue de la République
94300 - VINCENNES -

Catalogue Aedam Musicae

BIOGRAPHIE

Saxophoniste et pianiste formé au conservatoire de Reims, en parallèle d’une licence de musicologie à l’Université́ de Reims Champagne-Ardenne, Gabriel suit très tôt les classes d’écriture où il obtient un prix de perfectionnement et un prix SACEM en 2010, mention très bien avec les félicitations du jury, et de direction d’orchestre sanctionné d’un prix de perfectionnement en 2011. Il étudie aussi l'accompagnement au piano dans la classe de David Selig et le chant avec Valérie Millot (voix de basse). En 2010, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris et obtient un master d’écriture grâce à plusieurs prix (Harmonie auprès d’Yves Henry, Contrepoint auprès de Pierre Pincemaille, Fugues et Formes auprès de Thierry Escaich et Ecriture XX-XXIème siècle, style Bartok et Grisey auprès d’Alain Mabit). Au CNSMDP, il obtient également un prix d'analyse auprès de Jean-François Boukobza et un prix de musique pour l'image dans la classe de Marie- Jeanne Serrero. Il étudie aussi l'orchestration avec Matthieu Lambolley. Enfin, il intègre la classe d'initiation à la direction d'orchestre de Georges Pehlivanian, où il a obtenu un prix mention très bien.

Gabriel entretient également une intense activité́ de composition, pour diverses formations, souvent riches en cuivres et percussions (quatuor de trombone, octuor de tuba, trio de percussion, grand ensemble de cuivre et percussion).  Il compose la pièce pour la finale du concours d’Euphonium/saxhorn de Tours en 2015, et rencontre ainsi Shoichiro Hokazono pour lequel il écrit Pentagramme, pièce pour euphonium et marimba.
Il écrit aussi beaucoup pour le théâtre, notamment pour la compagnie Ici et Maintenant : entre autre, il signe la musique de scène d'Hernani de Victor Hugo en 2012 ; il est l’auteur d’un cabaret chanté sur des textes de Raymond Devos l’année suivante et a composé la musique pour la pièce Peer Gynt d'Henrik Ibsen, puis l'Illusion Comique de Corneille. Il a déjà̀ une dizaine de musique de scène à son actif, allant du répertoire classique à des textes contemporain, des formations « habituelles » (piano solo) à des formations plus originales. Il écrit aussi un conte musicale avec récitant Peau d’âne, d’après le texte de Charles Perrault, adapté par Simon Sanahujas, qu’il ré-arrange pour l’ensemble Saxhornia (quatre saxhorn et piano), mais aussi pour orchestre d’harmonie. En 2016, il compose son premier opéra intitulé Forge !, d'après le conte gascon Pied d'or, sur un livret de Stéphan Ramirez ; ce projet a bénéficié de l'aide à l'écriture de l'association Beaumarchais-SACD, et la création se fera en novembre 2016 dans les Ardennes, puis en mars 2017 à l'opéra de Reims.

Ces dernières années, Gabriel a fortement développé son activité de chef d’orchestre : il a pris la direction musicale de plusieurs opéras dans des productions pour l’Opéra de Reims, comme Albert Herring, opéra de chambre de Benjamin Britten ou La Petite marchande d’allumettes de Thomas Nguyen d’après le conte d’Andersen. Depuis maintenant sept ans, Gabriel est en charge de différents orchestres symphonique amateur, qui lui permettent de jouer de nombreuses grandes pièces du répertoire.