Florent Gauthier

Contact : Florent Gauthier
fg13@hotmail.fr
90, boulevard de Roux //Résidence l'Esplanade - Bât 11
13004 - Marseille -
 
www.myspace.com/florentgauthier

Catalogue Aedam Musicae

Florent GAUTHIER est un compositeur Français, né en 1969 à Orléans.
Après des études au conservatoire de sa ville natale (ou il travaille notamment avec le compositeur Roland Creuze), il poursuit son cursus musical à Tours. Parallèlement à ses études à la faculté de musicologie (il obtiendra son CAPES en 1993) ; il étudie avec Jean- Clément Jollet et Dominique Saur au CNR de la ville.
Il découvre l’harmonie, le contrepoint, et la mort prématurée de son ami d’enfance en 1990, le pousse dans la voie de la composition.
Pendant son service national à Paris, il rencontre Pierre Boulez et suit les cours du Collège de France avant d'entrer au CNSM de Paris dans la classe d’ Alain Bancquart où il obtient un Premier Prix. Il rencontre alors de grands compositeurs indépendants comme Gyorgy Ligeti, Henri Dutilleux ou encore André Boucourechliev.
Jean-Sébastien Bach, Ludwig Van Beethoven, Claude Debussy ou encore Witold Lutoslawski, Alfred Schnittke et Toru Takemitsu font partie des maîtres les plus admirés du compositeur.
Son écriture colorée est une recherche constante de sensualité, de simplicité et d'humour.
Installé à Marseille depuis 1995, il mène une double carrière de pédagogue et compositeur au sein de diverses résidences.
En 2005, il répond à l’appel du chanteur Renaud, pour la réalisation de la version concert avec chœur de sa chanson pour Ingrid Betancourt "Dans la jungle".
Son catalogue d'œuvres aborde diverses formations et l'on peut mettre en regard certains ouvrages comme "Persistance" (90) pour 5 instruments, "Impression fixe" (93) pour clarinette seule, "Légèreté de la terre" (93) pour quatuor de clarinette et récitant, "Urlicht" (95) pour orchestre, le Concerto de chambre "Eliasis" (96) pour 16 musiciens, "Le Secret des trois roses" (1999- 2000) pour orchestre, le "Stabat Mater" (2005- 07) pour 5 voix et orgue, "L’enfance d’un jour" (2007) pour 3 voix et piano , son "Recueil de fantaisies" (2007) pour soprano et piano, "Les lumières d'éros" (2008), ses poèmes érotiques pour chœur, "Didon et Enée", son opéra de chambre pour chœur à 6 voix et comédiens (2009), "Loops" son second quatuor à cordes (2010), "Circus Maximus" pour quintette à vent (2010), "Le Songe de Neptune" (2010-2011) son concerto pour flûte et cordes, ou "... un paysage de chaos et de désolation..."  (2014) pour contrebasse et grand orchestre, "Le livre de Sydrac" (2014 - 2015) son ballet pour 12 danseurs et orchestre de chambre...

Florent GAUTHIER est joué dans les plus grands festivals (Montpellier, La Chaise Dieu, Opéra de Marseille...) et collabore avec des artistes de renom (l'Ensemble Clément Janequin, le quatuor Sendrez, Pierre-Yves Artaud, Fabrizio Maria Carminati, Samuel Coquard, Paul Méfano, Jean-Louis Beaumadier, Lorna R. Windsor, Christelle Abinasr, le chorégraphe Antonino Ceresia...)
 

In English

French composer, born in Orléans in 1969, Florent Gauthier studied music at the city music conservatory under the tuition of the composer Roland Creuze. He then went to Tours where he completed studies in musicology (he got his CAPES in 1993), attending at the same time Jean-Clement Jollet’s and Dominique Saur’s classes at Tours’CNR. There, he discovered the art of harmony and counterpoint. The ultimely death of his childhood friend in 1990 led him to compose.
During his military service in Paris, he met Pierre Boulez and attended his classes in Collège de France before entering the CNSMDP in Alain Bancquart’s class. He got the First Prize in Composition. He then met independent great composers such as Gyorgy Ligeti, Henri Dutilleux or André Boucourechliev. He is strongly influenced by Johan Sebastian Bach, Ludwig Van Beethoven, Claude Debussy or Witold Lutoslawski, Alfred Schnittke and Toru Takemitsu.
In Marseille since 1995, he now leads a double career both teaching music and composing for various music associations.
In 2005, Renaud, the French singer, asks him to adapt for concert version, the song "Dans la Jungle", that he composed for Ingrid Betancourt.
His works take up various forms. We can mention "Persistance" (1990) for 5 instruments, "Impression Fixe" (93) for solo clarinet, "Légèreté de la Terre" (93) for clarinet quartet and narrator, "Urlicht" (95) for orchestra, a chamber orchestra concerto "Eliasis" (96) for 16 musicians, "Le Secret des Trois Roses" (1999-2000) for orchestra, "Les Chemins silencieux" (2002) for strings, "Stabat Mater" (2005-2007) for 5 voices and organ, "Cercle" (2006) for 7 soloists a cappella, "L’Enfance d’un Jour" (2007) for 3 voices and piano, his "Recueil de Fantaisies" (2007) for soprano and piano, the "Lumières d'Eros" for chorus (2008), "Dido and Aeneas" (2009) his chamber opera for chorus and comedians, "Loops" his second string quartet (2010), "Circus Maximus" for wind quintet (2010), "Le Songe de Neptune" his concerto for flute & string orchestra, "... Un paysage de chaos et de désolation..." (2014) for Doublebass amplified and large orchestra, or "Le lIvre de Sydrac" (2014 - 2015) for 12 dancers & chamber orchestra...
Florent Gauthier has been played in great Festivals (Montpellier, La Chaise Dieu, Opera of Marseille…) and work with great musicians (Ensemble Clément Janquin, Pierre-Yves Artaud, Paul Méfano, Jean-Louis Beaumadier, Sendrez Quartet, Lorna R. Windsor, Fabrizio Maria Carminati...)

“Florent Gauthier’s colourful and dissonant composition opens us to a new treatment of the choir through his delicate writing and his pronounced taste for thoses children voices he knows so well.” Samuel Coquard (director of the Maîtrise des Bouches du Rhône).

"L’Enfance d’un Jour", based on poems taken from “La Jeune Lune” by Tagore, is a challenging but fine triptyque, of a great purity and remarkable sensibility” M. Colombani (in “Zibeline” – monthly cultural publication of the City of Marseille – June 2008).

"Writen on poems of Rabindranath Tagore, "L'enfance d'un jour" is a triptyque of a big beauty and a big lyric. We feel all the importance of the text by the isorythmie almost constant in voices there. Let us wish that many feminine choirs or children's choirs take up a work which deserves to be known and spread" Daniel Blackstone (in "L'éducation musicale").

Catalogue des œuvres

Solos

Diptyque (1992)
Pour clarinette op.2
Durée : 4’

Impression-fixe (1993)
Pour clarinette op.4
Durée : 5’
Commande de Daniel Bimbi
Création et enregistrement par Daniel Bimbi le 5 mai 1993 à Perpignan.

Premier livre pour piano « Les caractères » (2010) op.25
Durée : 16’
Création en novembre 2012 par sa dédicataire Christelle Abinasr
(Editions Aedam Musicae)

Pleurs de Lune op.43 (2015)
Durée : 8’30
Création à venir par sa dédicataire Christelle Abinasr

Duos

Entre ciel et terre (1995)
Pour alto et piano op.6
Durée : 3’30

Recueil de fantaisies (2007)
Pour voix et piano sur des poèmes de Robert Desnos op.19
Durée : 6’40
Création le 7 décembre 2009 à Marseille par Lucille Pessey et Frédéric Isoletta.
(Editions Aedam Musicae)

Trois fables (2008)
Pour voix et piano sur des poèmes de Raymond Queneau op.22
Durée : 3’30
Création le 7 décembre 2009 à Marseille par Lucille Pessey et Frédéric Isoletta. (Editions Aedam Musicae)

Itinéraire d'un homme moderne (2010)
Pour voix et piano sur des poèmes d'Alphonse Allais op.30
Durée : 4'30
Création le 19 octobre 2011 à Milan par Lorna Windsor. (Editions Aedam Musicae)

Fantaisie Ornithologique (2011)
Pour Picccolo et piano op.32
Durée : 3'
Création le 11 septembre 2011 à Paris par Jean-Louis Beaumadier et Christelle Abinasr. (Editions Aedam Musicae)

http://www.youtube.com/watch?v=1Wy_uVwgFP8

Tres Canciones Eroticas (2014)
Pour voix et piano op.40
Durée : 8'30

De l'incompatibilité des natures (2016)
Pour vibraphone et marimba op.45
Durée : 4'

Trio

Shakespeare’s songs (2010)
Pour soprano, clarinette et piano sur des sonnets de W. Shakespeare op.26
Durée : 7’
Commande du Trio Héliopsis.
Création saison 2010 - 2011.

Quatuors

Légèreté de la terre (1993)
Pour quatuor de clarinette et récitant op.3 (sur un poème de René Char)
Durée : 5’
Commande du quatuor Ebony.

Fragments (2007)
Pour quatuor à cordes op.17
Durée : 7’30
Création les 4 et 5 août 2010 à Florence (Italie) par le Quatuor Di Cremona. (Editions Aedam Musicae)

L’enfance d’un jour (2007)
Pour 3 voix et piano sur des poèmes de Rabindranath Tagore op.18
Commande de la Maîtrise des Bouches du Rhône (Editions Combre).
Durée : 10’40
Création le 20 mai 2008 par la Maîtrise des Bouches du Rhône sous la direction de Samuel Coquard.

O magnum mysterium (2007)
Pour 3 voix et harpe op.20
Commande de la Maîtrise des Bouches du Rhône.
Durée : 5’
Création le 5 septembre 2010 au Festival de Salinelle.

Loops (2010)
Quatuor à cordes n°2 op.27
Durée : 9'
(Editions Aedam Musicae)

http://www.youtube.com/watch?v=QwsoxIrahO0

Quintette

Persistance (1990)
Pour violon, alto, violoncelle, clarinette et piano (version révisée en 1993) op.1
Durée : 4’

Les chemins silencieux (2002)
Pour quintette à cordes (ou orchestre à cordes) op.10
Durée : 2’30

Le chant des ténèbres (2003)
Pour quintette à cordes (ou orchestre à cordes) op.12
Durée : 4’30

Circus Maximus (2010)
Pour quintette à vent op.28
Durée : 4’30
Création le 22 mais 2010 par le quintette Innovent.
(Editions Aedam Musicae)

Œuvres pour ensembles avec ou sans solistes

Eliasis (1998)
Pour 16 instruments op.8
Durée : 16’

Le Songe de Neptune (2010-2011)
Concerto pour flûte et cordes op.31
Durée : 8’
Création le 30 juillet 2011 par Pierre-Yves Artaud. Création Française le 13 décembre 2012 à l'Opéra de Marseille.
(Editions Aedam Musicae)

http://www.youtube.com/watch?v=D7Y_yEj1x5s

Le Songe de Neptune (2011)
Concerto pour flûte et cordes op.31b (version pour flûte et orchestre de flûtes)
Durée : 8’

Le Dit du Labyrinthe des rêves (2011)
Concerto pour trompette et orchestre op.33
Durée : 8’30

L'illusion caressée (2011-2012)
Pour 12 flûtes op.34
Durée : 8’30
Création le 25 mars 2013 par Pierre-Yves Artaud et l'OFF sous la direction de Paul Méfano.

...de l'identique et du même... (2012)
Pour 14 instruments op.35
Durée : 10’30

Les Contemplations Amoureuses (2012)
Deux mélodies pour voix et orchestre op.36
Dédié à Patricia Petibon
Durée : 8'

L' Esprit souffle où il veut...
Concerto pour clarinette et orchestre (2012- 2013) op.37
Dédié à Alain Geng (Editions Aedam Musicae)
Durée : 12'30

Le Miroir de Vénus (2013)
Concerto pour flûte piccolo et orchestre op.38
Dédié à Jean-Louis Beaumadier
Durée : 16'

... Un paysage de chaos et de désolation... (2014)
Concerto pour contrebasse et grand orchestre op.41
Dédié à Cédric Carlier, Bernard Cazauran et à ma fille Pauline
Durée : 11'

Le Livre de Sydrac (2014 - 2015)
Six épisodes dansés pour orchestre de chambre op.42
Dédié à Antonino Ceresia
Durée : 16'

Œuvres pour orchestre

Urlicht (1995)
Pour orchestre op.5
2.2.2.2- 2.2.2.2- perc- cordes 10 8 6 4 2
Durée : 5’
Création le 26 février 1999 par l’orchestre philharmonique de Provence dirigé par Frédéric Deloche.

Im Blau (1995)
Pour orchestre op.7
2.2.2.2- 2.2.2.2 4 perc et cordes
Durée : 13’40

Vers un monde lointain… (2002- 2003)
Pour orchestre op.11
2.2.2.2- 2.2.2.2 harpe, piano, 1 perc et cordes
Durée : 8’30

Œuvres pour chœur et ensemble

Dans la jungle (2005)
Pour chœur et ensemble instrumental.
Durée : 4’30
Version concert réalisée à la demande du chanteur Renaud pour sa chanson consacrée à Ingrid Betancourt. (Editions CeciCela)

œuvres vocales a cappella

Trois poèmes de René Char (2004)
Pour 4 voix de femmes op.13
Durée : 6’30
Commande de l’ensemble Voce del mare.
Création les 13 et 14 mai 2004 à Aix en Provence sous la direction de Michaël Minicki

Apparition (2004- 2005)
Pour 12 voix mixtes sur un poème de Stéphane Mallarmé op.14
Durée : 3’30

Cercle (2006)
Pour 7 voix solistes sur un poème du XIIème siècle de Su Dongpo op.16
Durée : 3’30

Stabat Mater (2005- 2007)
Pour 3 à 5 voix de femmes (sans ou avec orgue) op.15
Durée :7’30
Commande de la Maîtrise des Bouches du Rhône.

Ave verum (2007)
Pour chœur d’enfants ou 6 voix solistes a cappella op.21
Durée :5’30

Les lumières d’Eros (2008)
Pour chœur sur des poèmes érotiques des 16ème, 17ème et 18ème siècles op.23
Durée : 7’30
Création le 7 juin 2008 au CNR de Marseille.
(Classe de Direction de chœurs sous la direction de Roland Hayrabédian).
(Editions Aedam Musicae)

Chanson en forme de bestiaire (2010)
pour chœur sur un poème de G. Apollinaire op.29
Durée: 2'15

Lux Aeterna (2013) - (Révision janvier 2014)
Pour chœur mixte a cappella op.39
Durée : 5'

Solitudes Méditatives (2015 - 2016)
7 Haïkus pour chœur mixte a cappella op.44
Dédié à Frédérick Martin et Catherine Biancotto Lambert
Durée : 11'

 

Opéra

Didon et Enée (2009)
Opéra de chambre pour chœur à 6 voix et comédiens. Op.24
Commande des Chœurs Phocéens
Durée : 20’
Création en mai 2012 à Marseille sous la direction de Rémy Littolff.

Musique de scène

Le secret des trois roses (1999- 2000)
Pour orchestre op.9
2.2.2.2- 2.2.2- 4 perc et cordes
Durée : 27’
Commande de l’orchestre philharmonique de Provence
Création le 26 février 1999 à Marseille par l’orchestre Philharmonique de Provence sous la direction d’Alain Chalandon.

Musique de films

Les îles sous le vent (2001)
Pour ensemble instrumental, pour le documentaire de Jean- pierre BEULAYGUES.
Durée : 25’

Presse (extraits)

« L’écriture colorée et dissonante de Florent Gauthier nous apporte un regard nouveau sur le traitement du chœur à travers une écriture délicate et son goût prononcé pour les voix d'enfants dont il maîtrise les moindres ciselures." Samuel Coquard (directeur de la Maîtrise des Bouches du Rhône).

"L'enfance d'un jour", sur des poèmes extraits de "La jeune lune" de Tagore, (...) est un triptyque difficile, mais d'une immense finesse, d'une grande fraîcheur et d'une remarquable sensibilité" M. Colombani (in "Zibeline"- Mensuel de la culture de la ville de Marseille- juin 2008).

"Écrit sur des poèmes de Rabindranath Tagore, "L'enfance d'un jour est un triptyque d’une grande beauté et d’un grand lyrisme. On y sent toute l’importance du texte par la quasi constante isorythmie des voix. Souhaitons que beaucoup de chœurs féminins ou de maîtrises montent une œuvre qui mérite d’être connue et diffusée" Daniel Blackstone (in "L'éducation musicale").

«Les mélodies de Florent Gauthier sont de petits trésors d'humour et de raffinement. Peu de musiciens savent sourire sans brader leur art, et c'est plus qu'une propension, c'est une qualité de Seigneur ». Lionel Pons (Professeur d’analyse au CNR de Marseille).

"On découvre une pièce haletante du Marseillais d’adoption Florent Gauthier. Son 2ème Quatuor Loops (2010) dure une dizaine de minutes. Au gré d’un «matériau clairement identifiable, un accord, un rythme en double croches et un motif mélodique très court», le compositeur nous entraîne dans une cavalcade, voyage sonore captivant qui revient invariablement à son «point de départ»… Jacques Freschel (in Zibeline - Mensuel culturel de la région Paca - juin 2012)

"Le quatuor à cordes n° 2 de Florent Gauthier est intitulé Loops (Boucles). Sa partition, dédiée au Quatuor Sendrez, date de 2010. Ce deuxième court quatuor est construit autour d’un motif récurrent composé d’un accord violemment rythmé. Le halètement qu’il produit ne s’interrompt que rarement, comme si le mouvement qu’il suggère entretenait une indispensable survie. D’étranges glissandi viennent un instant adoucir cette obsession qui se poursuit néanmoins jusqu’au silence. (...) Les membres du Quatuor Sendrez s’investissent avec passion et talent dans ce panorama chaleureux aux multiples aspects de la musique de chambre d’aujourd’hui. Un grand merci doit leur être adressé pour cette importante parution!". Serge Chauzy (http://www.classictoulouse.com/disques-sendrez.html)

"La flûte est ici exploitée pour son rapport à la fluidité et à la volubilité, dans les deux mouvements extrêmes (deux Allegro), mais le mouvement central (Andante espressivo e doloroso) déploie une ample cantilène, une arche mélodique à la fois sobre et vibrante que la vitalité des deux mouvements qui l’encadrent met en valeur.Suavité harmonique, tension dramatique, vocalité de la partie soliste, variété des effets et des modes de jeux à l’intérieur d’un univers timbrique volontairement limité, ce concerto demeure l’un des plus riches consacrés à l’instrument ces dernières années, sous-tendu par une quête poétique entre vitalité et introspection, entre principes masculins et féminins, entre fluidité et fermeté des axes formels". (Loinel Pons - notes de programme de la création Marseillaise - 13/12/2012)

"Le piccolo de Jean-Louis Beaumadier  a été entendu dernièrement lors du « Concert de Noël» du dit-Opéra, dans un concerto moderne signé Florent Gauthier : un Songe de Neptune brillamment créé pour la circonstance, tout en exubérance et limpidité, chant vibrant et expressivité, une partition originale oscillant entre une mémoire baroque et quelque tension dramatique à laquelle il ne manquerait que des plans de cinéma" (La Marseillaise - 23 décembre 2012)
 

Discographie

Loops - 2ème Quatuor à cordes enregistré par le Quatuor Sendrez (http://www.sendrez-quartet.com/)
pour le label Triton.

http://www.disques-triton.com/

La presse en parle